Une chaise Diamond sur le fil

« Si vous regardez ces sièges, ils sont fait principalement d’air, comme une sculpture. Ils sont traversés par l’espace. » Harry Bertoia, Sculpteur, Designer

En lévitation

Légère et aérienne, la chaise Diamond est juste incroyable d’élégance. Signée Harry Bertoai, cette sculpturale assise au maillage complexe flotte sur de minces tiges d’acier en guise de pieds. Peu engageante de prime abord, s’y asseoir se fait sentir en lévitation.

Après une courte collaboration avec la famille Eames qui donnera naissance à la chaise Wire en 1951, prémisse de l’assise Diamond, Florence Knoll et son mari Hans encouragent Bertoai à créer ce qu’il aime. Mission accomplie, l’inspiration est là, la chaise Diamond voit le jour en 1952. Son succès est tel que cette nouvelle icône du Design lui permet ensuite de se consacrer, sans plus se préoccuper de questions financières, à son hobby favori la sculpture.

L’alliance des Beaux-Arts et du Design

Contrairement au maillage simple et régulier de la chaise Wire, la Diamond a un maillage complexe aux courbes fluides, qui évoque un drapé. Au style industriel mais si complexe à réaliser qu’aucune machine à l’époque ne pouvait la mettre en forme, seule la main du passionné de l’orfèvrerie, Bertoai, pouvait réaliser avec précision ses courbes.

Une fine galette vient recouvrir l’assise pour un confort optimum. Bertoai aurait préféré que sa chaise soit nue et aérienne.  Mais n’oublions pas  contrairement aux beaux-arts, le design est la balance entre l’esthétisme et le fonctionnel.

Chaise Wire, 1951, signé Charles & Ray Eames en collaboration avec Harry Bertoai, édité par Vitra

Photographies : Diamond, 1952, signé Harry Bertoia, édité par  Knoll  © Knoll Associate, INC – Wire, 1951, signé Charles & Ray Eames en collaboration avec Harry Bertoai, édité par Vitra © Eames Office LLC  

4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.